OWN Project: la mode sans clivage

Aujourd’hui Galathée vous propose de suivre et de soutenir un projet de mode hors norme.

Hors des codes et des dictats, la future créatrice Blandine nous confie ses aspirations et son rêve de créer une marque qui habillera toutes les femmes sans prendre en compte leur tour de taille (comprendre du 34 au 64).

 

own project

Blandine quelles études avez-vous faites auparavant, votre parcours?

A cinq ans, j’avais déjà dessiné une collection (pas forcément du meilleur goût mais l’intention était là !) J’ai passé toute mon enfance et mes années de collège à dessiner sur les tables, mes cahiers, les feuilles volantes, des carnets, tout ce que je trouvais. Mes professeurs m’en ont dissuadée, me parlant d’un milieu trop restreint, trop bouché.

Blandine a donc suivi des études de graphisme et de dessin en école d’Arts à Nantes mais en dehors des cours elle continuait toujours de dessiner des silhouettes et des vêtements.

« J’ai arrêté, je suis venue vivre à Paris du jour au lendemain. J’ai stagné quelques années pour mettreun peu d’argent de côté et j’ai enfin entrepris mes études dans la Mode. »

own duo de silhouette vertes

Si votre projet arrive à son terme, comment envisagez-vous la suite?

 Des projets liés à celui-ci, j’en ai des tonnes en tête, des suites logiques. Si tout ça devient positif, simplement lancer une marque dans l’esprit de ce projet. En y allant petit à petit. Rome ne s’est pas faite en un jour 🙂 Mais clairement, j’ai des milliers d’idées à tirer de ce projet, des choses à faire bouger, d’autres à offrir, à partager. Si le projet Ulule n’aboutit pas comme souhaité, ce n’est pas ça qui m’arrêtera. Enfin si, bien-sûr, un petit moment mais sûrement pas de manière définitive. Ce projet, je le vis et le ressens depuis tellement longtemps. Ce n’est pas simplement un projet de diplôme, c’est un projet de vie, il fait partie de moi.

own poject ongle

Ne pensez-vous pas que ce type de projet d’entreprise a déjà était fait?

Globalement, je pense que nous vivons dans un monde où tout a déjà été plus ou moins pensé et imaginé à un moment donné. S’il a déjà été fait, tant mieux. C’est plus de choix pour les clients. Pour moi, c’est aussi une sorte d’avantage, seul, on ne se distingue pas dans son travail. Je n’ai pas la prétention de tout connaître, mais je ne me rappelle pas avoir croisé une marque qui prône l’égalité de cette manière. Alors attention, je ne dis pas du tout que les marques  sont égoïstes, superficielles et que l’égalité ne les intéresse pas. Certains ne sont pas intéressés par ce concept, d’autres l’exploitent à leur manière. Mais surtout, nous n’abordons pas les choses de la même façon. A partir du moment où une marque dépasse le 46, surtout en dépassant par exemple le 50, elle est catégorisée grandes tailles. Ce n’est pas mon but. Encore une fois, je ne suis pas contre ces marques ou ces enseignes qui créés un rayon spécifique. Elles ont apporté du choix, une certaine liberté supplémentaire surtout ces dernières années. Mais ce n’est simplement pas ma façon de voir les choses. Trier, mettre des morphologies dans des cases et les envoyer dans des rayons spécifiques n’est pas ma façon de fonctionner. Je cherche une certaine uniformité. Je suis une amoureuse du corps. J’aime l’habiller.

own project trio

Avez-vous des contacts dans le milieu de la mode et du commerce de vêtement?

Des contacts, j’en ai. Au fur et à mesure des rencontres, des expériences et des stages, en ayant toujours ce projet en tête, je me suis tournée vers ceux et celles qui peuvent lui apporter quelque chose.

own project silhouette rose et noirs

Que pensent ces gens de votre projets?

 Elles sont emballées par l’idée, de manière générale. Mais c’est un sujet complexe sur beaucoup de points. Ils m’ont tous beaucoup prévenus à ce sujet. On a parfois longtemps débattus sur cette façon qu’est la mienne de voir la mode et la complexité du projet. Je sais déjà que ce sera énormément de travail. C’est aussi grâce à eux que je sais déjà quelles seront certaines embûches.

own dessin silhouete

A quelles embûches vous attendez-vous?

 La complexité d’une gamme aussi large de choix. Devoir s’adapter à chaque morphologie demande de l’attention et du savoir-faire sur les différents corps que l’on compte habiller. Ne pas déborder d’un côté ou d’un autre également sur ce projet. Prôner l’égalité sans tomber dans un extrême.

Avez-vous prévu un événement, en dehors du défilé de fin d’année de votre école, pour fêter la réussite de votre collecte de fond?

J’y songe sérieusement oui. Mais ça, c’est si la collecte de fond réussit ! Pendant encore quelques semaines, tous les projets vont être accompagnés d’un « si .. » je pense !

Je vous invite donc à visiter le site Ulule pour en connaître d’avantage sur ce projet et participer à sa réussite: http://fr.ulule.com/equality-fashion/

ulule

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s